Comment bien s’assurer du remboursement du traitement des allergies ?

Avant de vous lancer dans le traitement de vous allergies, pensez à aller consultant votre médecin de famille ou votre médecin traitant. Il pourra vous faire un premier bilan, mesurer la gravité de vos allergies et vous rediriger vers les bons spécialistes.

Les consultations

Si votre médecin traitant vous conseille d’aller voir un allergologue, l’analyse se fera plus en détails et vous saurez précisément les allergies dont vous faites l’objet.

Si la consultation s’est faite chez votre médecin traitant ou par un autre médecin conventionné secteur 1, vous serez remboursé(e) à 70% par la sécurité sociale (selon le tarif de la convention). Votre complémentaire de santé, en fonction du contrat que vous avez prendra en charge les 30% restants.

Attention aux médecins de secteur 2 car vous ne serez pas du tout remboursé(e) en cas de dépassement d’honoraires ou de tarifs !

Et les médicaments ?

Que ce soit par la Sécurité Sociale ou par votre mutuelle, les médicaments classiques et les médicaments qui s’inscrivent dans un traitement homéopathique ne sont remboursés de la même façon et à la même hauteur !

Pour vous donner un ordre d’idée :

  • Médicaments reconnus comme irremplaçables et coûteux : 100%
  • Médicaments classés majeurs ou importants : 65%
  • Médicaments classés à service médical rendu modéré (homéopathie) : 30%
  • Médicaments classés à service médical faible : 15%

N’oubliez pas que votre mutuelle complète le remboursement de la Sécurité Sociale. N’hésitez donc pas à voir les modalités de remboursement pour ce type de prestation auprès de votre établissement de complémentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.