Mutuelle et prévoyance

Mutuelle dentaire : Quel prix et quel remboursement pour les facettes ?

Mutuelle dentaire : Quel prix et quel remboursement pour les facettes ?

Les soins dentaires représentent le premier poste de dépenses en matière de soins de santé. Outre les soins dentaires classiques, les patients investissent dans des soins dentaires esthétiques comme les alignements dentaires, les implants dentaires et les facettes dentaires.

Gadgets utilisés en dentisterie esthétique, la facette dentaire est une coquille qui est destinée à être placée sur la dent naturelle afin d’améliorer son apparence.

Pour les personnes qui souhaitent donner plus d’éclat à leur sourire, la pose d’une facette dentaire représente une option intéressante. Si cette opération offre un résultat satisfaisant, le budget qu’il faut pour le faire peut être conséquent.

Selon le type de matériau, il faut prévoir entre 700 et 1400 euros pour une facette dentaire. Un remboursement est envisageable avec la mutuelle dentaire.

Ce qu’il faut savoir de la facette dentaire

Définition et présentation

La facette dentaire est cette sorte de coquille utilisée par les dentistes afin de la placer sur la dent naturelle. Il s’agit d’une prothèse qui se place sur la face avant de la dent appelée «face vestibule».

La facette peut être faite en plusieurs matériaux dont le plus populaire reste la céramique. La facette dentaire en céramique propose une compatibilité avec les tissus vivants et des propriétés semblables à celles des dents naturelles.

Les facettes dentaires peuvent également être faites en porcelaine, une matière plus fine qui se pose sans exiger une taille préalable de la dent.

L’opération est plus rapide, mais le rendu n’est pas aussi esthétique et lumineux qu’avec la céramique. C’est aussi le cas des facettes dentaires en résine appelées composites.

La pose de cette coquille se fait à des fins esthétiques sur des dents visibles comme les canines, les prémolaires et les incisives.

Sollicitées en dentisterie esthétique, les facettes dentaires corrigent les imperfections dentaires suivantes:

  • Formes endommagées (dents cassées, dents longues ou courtes, dents fêlées…);
  • Teinte prononcéneà cause de l’âge, du tabac ou du café ;
  • Mauvais positionnement (dents de travers, dents espacées, dents chevauchées…).

Il est impossible de poser les facettes dentaires lorsque l’émail de la dent est fin ou lorsque les dents sont abîmées ou mal positionnées. Les facettes dentaires sont contre-indiquées en cas de mauvaise hygiène bucco-dentaire et de présence de plusieurs caries.

A lire aussi :  Comprendre la mutuelle dentaire : avantages et fonctionnement

Les points forts de la facette dentaire

La facette dentaire présente différents avantages par rapport à d’autres solutions esthétiques. La facette dentaire donne un meilleur résultat face à des dents ayant une coloration foncée due à des traitements antibiotiques, contrairement à l’opération de blanchiment.

Comparée avec la couronne, la facette dentaire crée moins de perte d’épaisseur dentaire sur la dent. Une taille d’environ 10 % suffit pour poser la facette au lieu de 60 % pour la couronne.

Un autre avantage de la facette dentaire est celui qu’il présente par rapport à l’orthodontie. Poser une facette dentaire est plus approprié en cas d’espacements dentaires minimes. Cela permet au patient d’avoir un sourire plus esthétique sans passer par la pose d’une bague dentaire.

Les facettes dentaires ne nécessitent aucun entretien particulier. Un brossage classique mais efficace effectué 2 à 3 fois par jour suffit pour maintenir la facette en place pour une durée de 12 ans environ.

Le prix d’une facette dentaire

Les facettes dentaires n’ont pas de prix fixes.

Le prix de ces prothèses varie en fonction d’un critère essentiel, c’est le matériau choisi:

  • Pour une facette dentaire en résine composite, il faut prévoir entre 250 et 500 euros;
  • La facette dentaire en céramique coûte entre 800 et 1400 euros.

Cette différence de prix se justifie par la qualité des deux matériaux. La durée de vie d’une facette varie selon le matériau choisi.

La durée de vie de la facette dentaire en céramique ou zircone se situe à une dizaine d’années, la facette en résine composite doit être changée tous les 5 ans.

Les facettes dentaires en résine restent la meilleure alternative pour les patients au petit budget. En dépit de cet avantage, leur rendu final est moins esthétique dans l’ensemble. Le remplacement qui s’impose tous les 5 ans, peut vite faire monter le coût de ces prothèses.

Outre le prix de la facette dentaire proprement dite, il faut tenir compte du déroulement normal du suivi qui se compose de plusieurs étapes qui sont toutes aussi primordiales que coûteuses pour le médecin.

En fonction de son expertise et de sa réputation dans la ville, les prix proposés par le dentiste varieront.

A lire aussi :  Quelles mutuelles dentaires remboursent les implants ?

Pour cette opération, il prend les empreintes buccales qu’il transmet à son logiciel. Celui-ci lui produit un schéma de prothèse idéale à partir duquel il va travailler. Le spécialiste procède par la suite à la conception du moulage selon les données issues du logiciel.

Le reste de la procédure consiste à anesthésier la bouche du patient et à tailler l’émail de la dent visée. La facette conçue peut être collée puis polie par le dentiste afin de lui donner une apparence naturelle. C’est tout cela qui fait le prix des honoraires du spécialiste au terme de l’opération.

Le remboursement d’une facette dentaire

Dans la catégorisation des soins pris en charge par l’Assurance maladie, la pose d’une facette dentaire fait partie des soins esthétiques.

Au même titre que d’autres soins comme l’orthodontie ou le blanchiment dentaire, la pose de la facette dentaire n’a aucune visée thérapeutique :

  • Son objectif est de donner plus d’éclat au sourire du patient ;
  • Ce type de soin dentaire n’est pas pris en charge par l’Assurance maladie ;
  • Comme pour tout ce qui concerne les questions d’esthétisme, les facettes dentaires ne sont pas prises en charge par la Sécurité sociale.

Le prix de cette prothèse étant considérable, il est recommandé de se tourner vers une mutuelle qui propose un contrat incluant ce type de prestations.

Ce ne sont pas toutes les mutuelles qui autorisent le remboursement des soins esthétiques. Rares sont celles qui proposent des forfaits annuels dentaires dans lesquels les prothèses et soins dentaires délaissés par la Sécurité sociale sont remboursés.

Il est nécessaire de renseigner au préalable sur la question des formules et prises en charge de la mutuelle dentaire avant de prendre une décision.

Lorsqu’une mutuelle accepte de prendre en charge les soins de pose de facette dentaire, le remboursement desdits soins s’obtient au terme de plusieurs démarches précises.

Tout commence par un devis réalisé par le dentiste chargé de l’opération qui l’adresse à la mutuelle. La mutuelle est en mesure d’indiquer au mutualiste si ce type de soin est pris en charge et le montant auquel il peut prétendre dans cette situation, grâce à ce document.

Il est possible que la prise en charge soit totale avec une intervention remboursée à 100 %. Dans d’autres cas, la mutuelle dentaire accepte de couvrir une partie des frais engendrés par les soins, l’autre partie étant à la charge du patient.

A lire aussi :  Mutuelle dentaire : que prend-elle en charge ?

Ce n’est qu’au terme de cette démarche que le patient prend connaissance des capacités de prise en charge de sa mutuelle et peut estimer l’avance qu’il devra payer. Le remboursement par la mutuelle santé s’effectuera par la suite.

Il y a des mutuelles qui proposent jusqu’à 7 formules pour le remboursement de la pose des facettes dentaires. D’autres proposent des offres 100 % modulables. Vous avez le choix sur l’option et la formule qui vous conviendra le mieux.

Les soins dentaires doivent être intégrés à une mutuelle santé

Vis-à-vis des exigences financières relatives aux soins dentaires, l’intégration de cette prestation à une couverture mutuelle s’avère primordiale. De fait, face à des coûts souvent prohibitifs, cette harmonisation insuffle une tranquillité d’esprit aux bénéficiaires et leur permet d’accéder aux soins sans craindre les frais.

L’adhésion à une assurance de santé offrant une prise en charge des soins dentaires témoigne d’un choix perspicace. Ces régimes garantissent un remboursement optimal s’alignant avec les frais avancés lors des consultations ou des traitements. Le champ des interventions considérées est vaste, englobant les soins courants, les prothèses, mais aussi les traitements orthodontiques.

Il existe une multitudes de formules proposées par les organismes de mutuelle. Certitude oblige, le forfait dentaire devrait faire l’objet d’une attention particulière lors de la souscription. Selon les besoins de chacun, des garanties spécifiques peuvent être sélectionnées. Les mutuelles modulaires permettent une composition sur mesure de son contrat, intégrant ainsi les soins dentaires en toute flexibilité.

Il convient de reconnaître que des millions de Français renoncent chaque année aux soins dentaires en raison de leur coût élevé. Les dents, organe essentiel à notre bien-être, se retrouvent négligées faute de moyens suffisants. L’incorporation des soins dentaires à une mutuelle santé représente une solution pérenne à cet écueil. Elle offre non seulement une protection financière appréciable mais garantit également l’accès aux soins de qualité pour tous.

Ainsi, intégrer les soins dentaires à une mutuelle santé apparaît comme une nécessité. C’est une démarche qui concilie à la fois l’équilibre économique de l’individu et la préservation de sa santé bucco-dentaire.

Laurent

Découvrez ici mes conseils et astuces pour vos choix d'assurance. Profitez de mes années d'expérience pour protégez votre famille, vos biens et vous mêmes.

Post Comment